Le départ

Le départ

C’est le grand jour. Dès le petit jour la maison se réveille, Gérard est souriant, enthousiaste. Aucun stress avant le départ pour la gare, des blagues et des sourires. A la gare nous retrouvons ses amis de la ligue régionale du Hand ball, venus lui souhaiter un bon départ.

Il fait beau, le train est à l’heure, et l’heure du départ approche. A la différence de la grande diagonale, pendant laquelle Gérard avait traversé la France de la pointe saint Mathieu (29) à Menton, Gérard ne part pas à pieds. Il aura le temps, assis sur son siège de rêver son voyage. Et de regarder la météo sur son appli. Le mauvais temps sera de la partie au Mont Canigou.

Il est temps de partir. Ce sont les dernières embrassades, les encouragements. Et Gérard descend sur le quai, un dernier coucou il est parti.

Sa journée est celle d’un voyageur de train classique, un problème de correspondance à Montpellier, l’affluence des départs en vacances et le long enchaînement des gares le long de la côt Méditerranée..

Et puis Cerbère, Au bout du quai, son acolyte Jean Louis Guichard. Les trouvailles, la joie d’y être, la joie de l’aventure et de l’amitié. L’aventure commence. J’imagine mon beau père tout à l’intensité du moment, qu’il partage par SMS. Bientôt, il reprendra la plume.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s