Route sifflotante

Route sifflotante

Une étape « sifflotante » mais fatigante 

Après cette halte à Chabanais, faite de calme et de surprise, j’ai pris la décision, en l’absence de logement gracieux sur les deux prochaines étapes, de partir de Sauzé-Vaussais pour rejoindre Melle. René m’a déposé à Savigné et j’ai fait du stop pour rejoindre le très beau pigeonnier royal, point de départ de mon étape du jour. C’est par des petites routes que j’ai parcouru les 31 kilomètres du jour.

Malgré le ciel assez souvent menaçant, j’ai cheminé dans une campagne le cœur léger et l’esprit vagabond me surprenant même à chantonner et siffler. Et quand on marche, il y a toujours quelque chose qui va attirer l’œil, l’ouïe ou l’odorat.

Des surprises architecturales, une race ancienne de vaches, la « parthenaise », les premières mûres, un ancien handballeur finistérien (…!), une compagnie de perdrix. 

Tout ce que tout un chacun peut faire dans son quotidien. Déconnecter, observer, écouter, humer, siffloter… Et demain sera un autre jour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s